Un Chef auto-proclamé dans le groupement de Munigi a été tué et son garde-corps pendant un assaut militaire

Occurred in Congo, Dem. Rep. on Oct. 22, 2021 at 6 a.m.
Reported by Kataliko James via SMS on Oct. 22, 2021 at 10:10 a.m.
# killed

This report is Confirmed true and is of High Priority. Here is why -
Les éléments de la PNC portaient une réquisition visant aussi le déguerpissement du Chef dans un bureau parallèle où il s’était déjà installé dans cette entité. La situation s’est empirée, des éléments des FARDC sont venus pour arrêter le Mwami qui a résisté, après quoi s’en est suivi des échanges des tirs. « Les éléments FARDC se sont affrontés avec le Mwami qui était armé et quand un civil prend l’arme pour se battre donc les militaires aussi doivent se sauver, il y avait donc proportionnalité de force » a expliqué le commissaire supérieur de la PNC. La mort de ce notable résulte d’un conflit coutumier à la tête du groupement Munigi qui existe depuis plusieurs années.
Resolution added by - Kataliko James
I have also heard this
Comments